Axes du projet

F1

Ce projet invite donc à prolonger le travail entrepris – depuis l’ouverture des archives dites de Moscou –, mais surtout à mettre à disposition des chercheurs un outil performant permettant une interrogation multicritères de l’ensemble des instruments de recherche collectés et mis en ligne, des fonds concernés déjà numérisés, des répertoires bibliographiques et des travaux disponibles en formats électroniques. Ce portail pourrait comporter plusieurs « clusters » ou « pôles » (reprenant les inventaires, les indexations, les fichiers numériques) dans lesquels on retrouverait :

• Pôle 1 : Archives du Komintern Fonds français
• Pôle 2 : Archives de surveillance de l’Etat français (réseau des archives publiques de France : Archives nationales, SIAF/ Archives départementales et municipales)
• Pôle 3 : Productions documentaires (brochures, tracts, presse, images)
• Pôle 4 : Ouverture internationale (lien sur les sites et portails européens et mondiaux)
• Pôle 5 : Ateliers des chercheurs et archivistes : mise en ligne (intranet) des réflexions, publications et questionnements (séminaires, journées d’études, colloques)
• Pôle 6 : Publications (mise en ligne des travaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *