Les dossiers biographiques des fonds français du RGASPI

Les archives du RGASPI renferment un précieux ensemble de fonds personnels conservés par ordre nominatif et classés pays par pays. Ce sont en tout des milliers d’articles (dela) qui concernent les militants d’une centaine de pays, de l’Algérie (495/189, avec 140 articles) au Sénégal (495/284, avec 50 articles), en passant par le Brésil, l’Irak ou le Canada. La France possède l’un des fonds biographiques les plus vastes, avec 9 180 articles en tout. C’est, en importance, le troisième fonds après l’Allemagne (14 608 articles) et la Pologne (11 970 articles), et avant la Tchécoslovaquie (8 267), les États-Unis (6 846), l’Espagne (4 058) ou l’Italie (3 888). La géographie sommaire qui s’en dégage n’est pas inintéressante.

Le volume et l’intérêt de chacun de ces dossiers personnels sont très variables. Ils concernent dans leur majorité des communistes. Ils peuvent contenir seulement quelques pages, ou plusieurs centaines. Les documents qu’on y trouve sont assez divers, mais souvent significatifs : une autobiographie d’institution manuscrite ou, plus rarement, dactylographiée, des rapports (spravka) sur l’activité du personnage en question, des manuscrits, des documents de police française, des coupures de journaux, des dépêches de l’agence Tass, des appréciations personnelles du service des cadres du parti auxquels ils appartiennent ou de leurs informateurs. Tous ces documents sont numérotés dans un ordre précis dont la logique n’est pas évidente. Ces dossiers sont une source très précieuse, indispensable même pour la connaissance de l’appareil du parti, mais aussi pour l’histoire politique générale : il suffit souvent qu’un nom soit mentionné une fois dans un long rapport pour qu’il figure dans le fonds personnel correspondant. Il n’existe pas cependant, à l’heure actuelle, d’inventaire disponible en français de ce fonds. L’un des objectifs de Parpik@2F est, à terme, d’en obtenir un.

En principe, des instructions précises sont inscrites sur les pochettes qui renferment chaque dossier personnel. Elles confirment leur caractère confidentiel et donc leur intérêt, même si un peu d’expérience dans les archives permet de supposer qu’elles n’ont pas toujours été respectées. Les voici :

  1. Un dossier personnel est conservé au même titre que les documents trop secret
  2. Il est interdit:
  • de retenir un dossier personnel plus de trois jours.
  • de sortir un dossier personnel des bâtiments du Comité central du PCUS.
  • en cas d’utilisation du dossier personnel, il est interdit :
    • d’effectuer toute correction quelle qu’elle soit sur les inscriptions dans le dossier personnel ou d’en introduire de nouvelles.
    • d’extraire des documents du dossier personnel.

Pour citer ce billet : Romain Ducoulombier, « Les dossiers biographiques des fonds français du RGASPI », ANR PAPRIK@2F, 13 septembre 2013 [en ligne: http://anrpaprika.hypotheses.org/543]


Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. safer med toumi dit :

    je cherche mon grand père safer abdalah partie 1936 en espagnie au bergade international dorgine de algerie a biskra

    • anrpaprika dit :

      Bonjour,
      Vous pouvez trouver des informations concernant les personnes faisant partie des Brigades internationale, y compris votre grand-père, sur le site du RGASPI: http://interbrigades.inforost.org/.
      Les dossiers personnels des militants se trouvent dans le fonds 495, mais ils sont consultables uniquement au RGASPI, à Moscou.
      bonne continuation

  2. Gwenn dit :

    Bonjour,
    Je travaille actuellement sur l’A.E.A.R., la Maison de la Culture (dans les années 1930) et de ce fait sur les acteurs de ces associations. Savez-vous s’il existe un fonds dédié à ces associations où si les archives de celles-ci sont conservées dans un fonds biographique (type Louis Aragon, Paul Vaillant-Couturier, Henri Barbusse… ou autre) ?

    Je vous remercie pour votre réponse,

    Bien cordialement,
    Gwenn

  3. BARRY Alexandre dit :

    Bonjour,

    je mène une recherche biographique, dans le cadre de mon mémoire de M2, sur le parcours politique de Paul Marion qui fut membre du PCF de 1921 à 1929. Membre du comité central en 1926, responsable de l’Agit-prop, il fut notamment élève à l’école léniniste internationale de 1927 à 1929 à Moscou.
    Auriez-vous des archives le concernant à me recommander?

    Cordialement,

    BARRY Alexandre.

  4. bertrant-puig dit :

    Bonjour
    je recherche des informations sur mon grand oncle Tomas LORA Mort a la bataille de l’ebre pres de tortosa le 25 Juillet 1938 . Il était espagnol né a valladolid et vivait en France a Stains ,marié un enfant prénommé claude avant de partir se battre dans les BI .
    Peut on consulter des archives pour retrouver son parcours dans sans doute la 14eme
    merci d’avance

  5. BAHRI Weil dit :

    Bonsoir,

    J’effectue actuellement une thèse de doctorat sur les courants anarchistes et libertaires dans le Maghreb et en particulier en Tunisie. Je cherche à savoir s’il y avait des volontaires tunisiens qui se sont engagés dans les brigades internationales durant la guerre d’Espagne (1936-1939). Je sais qu’ils faisaient parti d’un contingent mixte. Le 4ème bataillon « Six-Février », une unité franco-belge renforcée par des volontaires Algériens et Tunisiens. Si vous auriez des archives, ou leurs noms, concernant ses volontaires à me suggérer ? Merci à vous d’avance.

    Cordialement,

    BAHRI Weil.

  6. Claudio Albertani dit :

    Bon jour : Je cherche information du fond RGASPI sur Victor Serge. Pouvez-vous m’aider?

  7. Aurelia Vasile dit :

    Chers lecteurs,
    Nous ne sommes plus en mesure de vous aider pour trouver des informations issues des documents du fonds RGASPI des Brigades internationales. Le site russe peut être consulté ici, mais un code est désormais nécessaire pour accéder aux documents : http://interbrigades.inforost.org/
    En revanche, vous pouvez toujours faire vos recherches sur le site de Pandor qui met à votre disposition plus d’un million de documents sur le communisme français: https://pandor.u-bourgogne.fr/pages/paprika2f.html
    Bonne recherche!

  8. Chojnow dit :

    Bonjour,
    Je fais des recherches sur l’A.P.O., l’Association des Photographes Ouvriers.
    Auriez-vous des éléments ?
    Merci d’avance

  9. Hedi dit :

    Bonjour,
    Je cherche des informations sur Gustave Galopin qui fut représentant des Jeunesses Communistes à Moscou dans les années 1930.
    Pourriez-vous m’indiquer comment trouver son dossier?

    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *