ABRICO2 : enrichir l’accès aux archives et à la documentation numérique

 

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer que la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon est lauréate de l’appel à projet « Numérisation enrichie – Services à la recherche »  du GIS CollEx-Persée, pour le programme ABRICO 2 (Archives, brochures et informations communistes 2).

Ce programme a pour objectif le traitement et la mise en ligne des corpus suivants : collection des Congrès du Parti communiste français (PCF), archives de direction du PCF (1980-1994), Cahiers du CERM (Centre d’études et de recherches marxistes, 1961-1979) et lot de brochures de la Bibliothèque Marxiste de Paris (BMP) (1940-2000). 

D’autres partenaires sont aussi mobilisés pour le projet, comme le LIR3S (UMR CNRS 7366) avec ses doctorants ou le GRHis (Groupe de Recherche d’Histoire) qui est une Équipe d’Accueil de l’Université de Rouen Normandie (EA 3831) de Rouen où Jean-Numa Ducange anime le groupe Eurosoc (European Socialism), donnant une dimension internationale, mais aussi comparée et/ou connectée au projet. Dans cette dynamique, nous avons sollicité des collègues d’universités étrangères ; en premier lieu dans le prolongement d’ABRICO, ce sont les collègues Tunisiens de la Manouba (Tunis) afin de mesurer les logiques de solidarités, parfois de mimétisme ou de confrontation entre les partis frères, tant au sein du Kominform que du Mouvement communiste international (MCI) ; puis en Italie, où les liens entre PCF et PCI ont été importants en Europe occidentale avec Marco Di Maggio qui enseigne à la Spienza (Rome). Ce souci scientifique d’une histoire comparée prolonge les colloques qui ont déjà eu lieu à la MSH et les projets de l’ANR Paprik@2F (Portail d’Archives politiques et de recherches, indexation du Komintern et des Fonds français) et d’ABRICO. Enfin depuis plusieurs années déjà la MSH travaille avec les archives du Parti communiste français et avec la Fondation Gabriel Péri qui sont des partenaires incontournables pour ce type de projet.

La mise en ligne de cette documentation assurera à la communauté scientifique la pérennité de l’accès aux données et complètera les collections labellisées de la MSH. Il s’agira d’un accès libre et gratuit, et sans inscription. C’est une démarche d’open access qui permettra l’amélioration des conditions de recherche des historiens français et étrangers, mais aussi de tout citoyen féru d’histoire contemporaine ; ainsi il s’agit de fournir une collection complète des archives de direction du PCF  qui permettra des comparaisons sur le temps long avec les archives déjà mises en lignes sur le portail PANDOR de la MSH de Dijon. En termes d’archives des partis politiques français, cette collection ainsi prolongée est unique et présente un intérêt documentaire majeur pour toute l’histoire nationale, mais aussi internationale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.