Les services de l’Internationale communiste : la section d’information du Komintern

1921_1

Couverture de la revue « Internationale communiste » de 1921

La section d’information du Komintern, fondée en janvier 1920 et basée à Petrograd, a pour fonction de récolter des informations sur l’activité des mouvements communistes afin d’aider la rédaction de la revue L’Internationale communiste. À partir d’octobre 1920, elle prend le nom de section d’information-statistique.

Un rouage important de l’appareil de l’Internationale communiste

En 1921, elle ne compte pas moins de 20 sous-sections, chacune embrassant les plus importantes régions du monde aux cotés des sous-sections de la presse et des statistiques. Elle fournit alors aux délégués des congrès et des plénums des informations sur les mouvements communistes et organise aussi à leur intention des voyages dans les villes soviétiques ainsi que des expositions.

Après le IIIe congrès du Komintern, la section connaît un élargissement de ses fonctions puisqu’elle assure en partie le fonctionnement de la rédaction de L’Internationale communiste. Le nombre de ses sous-sections est alors diminué pour ne plus comprendre qu’un secteur allemand, un secteur français, un secteur balkanique, un secteur italien, un secteur scandinave, un secteur international et un secteur de statistique. Fin 1922 est créé un secteur du renseignement littéraire. Dirigée par Piotr A. Lisovski, la section récolte des données et prépare des notes d’informations pour la direction du Komintern. Après le IVe congrès, la section est placée sous la direction du suisse Edgar Woog.

De la réorganisation de 1926 à la liquidation

Avec la réorganisation de l’ensemble de l’appareil du Komintern en 1926, la section retrouve officiellement son nom de section d’information. Comme auparavant, sa tâche consiste à préparer du matériel d’information sur l’activité des PC et la situation internationale et à publier un bulletin d’information et des brochures. Depuis septembre 1924, elle publie en effet la lettre d’information du secrétariat du Komintern et à partir de décembre 1925 un bulletin d’information bi-hebdomadaire qui paraît jusqu’en juillet 1928. La section, dirigée de décembre 1924 à avril 1926 par le hongrois Jozef Pogany, puis par Jules Humbert-Droz, est alors divisée entre un secteur pour la lutte contre l’Internationale socialiste, un secteur des archives de presse, une bibliothèque, un service du personnel et des référents chargés de travailler à l’étranger au sein des PC.

En août 1929, le secrétariat politique du Komintern décide de dissoudre la section dont les fonctions sont transmises aux sections d’agit-prop et d’organisation, tandis que l’essentiel des tâches d’information passe désormais par les secrétariats de pays.

Les archives de la section d’information, particulièrement abondantes, sont rassemblées au sein du fond 495 dans l’inventaire 33 qui comporte 593 dossiers couvrant principalement la période 1920-1929.

Pour aller plus loin :

G. M. Adibekov, E. N. Šahnazarova, K. K. Širinja, Organizacionnaja struktura Kominterna, 1914-1943, Moscou, Rosspen, 1997

Alexandre Courban, L’Humanité (avril 1904-aout 1939). Histoire sociale, politique et culturelle d’un journal du mouvement ouvrier français, thèse sous la direction de Serge Wolikow, Université de Bourgogne, 2005

Pour citer ce billet : David François, « Les services de l’Internationale communiste : la section d’information du Komintern », ANR PAPRIK@2F, 17 janvier 2014 [en ligne: http://anrpaprika.hypotheses.org/1220]


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *