Journée d’étude: Archives et écriture de l’histoire: 6 décembre 2013

Journées d’hommage à Nicole Racine. Archives et écriture de l’histoire

Vendredi 6 décembre (CHSP, 56 rue Jacob, 75006 Paris)

Matinée :
Présidence : Henry Rousso

9h15-12h30
Introduction, Christophe Prochasson

Sophie Coeuré (Université Paris Diderot et Association Etudes Jean-Richard Bloch) – Isabelle Gouarné (Centre Alexandre Koyré et Association Etudes Jean-Richard Bloch – Laurent Martin (Université Paris 3 Sorbonne nouvelle) – Dominique Parcollet (Centre d’histoire de Sciences Po)

Nouvelles sources et approches de l’histoire des gauches

  • Claude Pennetier (CNRS) : Nicole Racine et le Maitron
  • Marie-Cécile Bouju (Université Paris 8 Vincennes Saint Denis) : Les revues pendant l’entre-deux-guerres : l’exemple des revues de gauche et pacifistes
  • Michel Dreyfus (CNRS) : Les éditions Rieder et leur absorption par les PUF

Discussion

Après-midi
Présidence : Claude Pennetier

14h00-17h30
Histoire des intellectuels, entre histoire et science politique

  • Christine Laurière (CNRS – Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain) : Paul Rivet, le CVIA et l’enticolonialisme
  • Marc Lazar (Sciences Po, Centre d’histoire) : Quelques réflexions à propos des études sur le communisme en France dans les années 1960-1980
  • Laurent Martin : Nicole Racine et Michel Trebitsch, historiens des intellectuels.
  • Marie Scot, Guy Michelat, Jean-Luc Parodi, Michèle Cotta : table ronde.  Autour de la naissance du CEVIPOF

Discussion


Samedi 7 décembre (Reid Hall, 4 rue de Chevreuse, 75006 Paris)


Matinée :
Présidence : Jean-François Sirinelli (Sciences Po, Centre d’histoire)

9h30-12h30
Sur la biographie, les intellectuels et l’entre-deux-guerres

  • Tivadar Gorilovics : Lucien Bourgeois, ouvrier autodidacte et correspondant de Jean-Richard Bloch
  • Rachel Mazuy / Ludmila Stern : Jean-Richard et Marguerite Bloch en URSS en 1934
  • Romain Ducoulombier (Centre d’histoire de Sciences Po, Université de Bourgogne) : Les autobiographes d’institution d’Aragon dans les années 1930. La réécriture de soi dans l’univers du contrôle biographique stalinien.

Responsable(s)

 

Association Etudes Jean-Richard Bloch – Centre d’histoire de Sciences Po –  Université Paris Diderot Laboratoire ICT et l’IHTP


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *