INCOMKA et le fonds 517.1

La tâche de cartographie des archives du communisme en France est au cœur du projet PAPRIKA. Parmi les fonds clés, le fonds 517, sous-fonds 1, présent au sein du RGASPI (Archives d’Etat Russes pour l’histoire sociale et politique) apparaît comme une source très importante. Ce fonds se compose de pièces aux typologies documentaires multiples (affiches, appels, articles de presse, brochures…) envoyées par le Parti Communiste Français à l’Internationale Communiste, afin de rendre compte de la situation politique et de l’activité du parti en France. La richesse documentaire de ce fonds est incontestable et mérite une attention  particulière.

Au cours des précédents échanges avec le RGASPI, ce fonds a été microfilmé, envoyé en France, puis numérisé. Aujourd’hui on peut le consulter dans plusieurs centres (Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, Archives Départementales de la Seine Saint-Denis). Toutefois, les archivistes travaillant sur ce fonds ont constaté que les documents fournis par le RGASPI n’étaient pas complets : plus de la moitié des cotes sont manquantes. De plus, même les dossiers qui nous sont parvenus de Moscou sont, par endroits, incomplets.

Actuellement nous réalisons un travail archivistique de récolement des fonds qui va contribuer à  clarifier le statut de ces documents en France. En parallèle, nous avons pris l’initiative d’inventorier d’autres documents concernant la France à partir de  la base INKOMKA. Cela permet de dépasser le cadre du fonds 517.1 et de porter une attention particulière à des fonds variés, comme celui du Secours Rouge International, de l’École Léniniste Internationale ou encore de l’Organisation Internationale Antifasciste.

Pour citer ce billet: Victor Lagarde « INCOMKA et le fonds 517.1 », ANR PAPRIK@2F, 11 juillet 2013 [en ligne: http://anrpaprika.hypotheses.org/348]


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *