INCOMKA

Sans titre

RGASPI, Fonds 531, sous-fonds 1, dossier 26

INCOMKA, programme international de numérisation et d’indexation des archives de la IIIe Internationale – dite Internationale communiste ou Komintern – trouve une première finalisation avec l’ouverture d’un lieu de consultation en France, à Dijon.

Après dix ans de travail, le projet piloté par le Conseil International des Archives (ICA) et placé sous l’égide du Conseil de l’Europe a porté sur la constitution et le l’enrichissement d’une base de données documentaires consacrée au communisme international. Regroupant l’ensemble des inventaires du fonds du Komintern (22 000 pages) et 1 059 354 documents numérisés choisis par un comité scientifique, cette base de données ne représente que 5 % du fonds total, constitué de 230 000 dossiers conservés sur 15 kilomètres d’étagères !

L’accès à cette base constitue une réelle avancée pour les chercheurs qui s’intéressent à l’histoire politique de l’entre-deux-guerres. De nombreux fonds ouverts depuis peu au centre de conservation des archives contemporaines de Moscou (RGASPI) sont maintenant disponibles, indexés et numérisés représentant en tout l’équivalent de 650 CD d’images.

Pour la France, c’est la Direction des Archives de France, la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon et l’IHC-Centre Georges Chevrier (CNRS-uB) de l’Université de Bourgogne qui ont coordonné le projet.

Pour plus d’informations cliquez ici


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *