Exposition : Le Politique affiché : une vision autochromée de l’engagement par les Archives de la Planète d’Albert Kahn

A019135 chevalier

Affiches contre le Bolchevisme pour les élections législatives de novembre 1919, Paris, novembre 1919, autochrome de Georges Chevalier (inv. A19135S), Département des Hauts-de-Seine, Musée départemental Albert Kahn, Collection Archives de la Planète.

Exposition : Le Politique affiché : une vision autochromée de l’engagement par les Archives de la Planète d’Albert Kahn, du 5 au 19 décembre 2014, Forum des savoirs de la MSH de Dijon.

Organisée  par Isabelle Marinone et le Centre Georges Chevrier UMR 7366 CNRS uB, avec le soutien du Musée départemental Albert Kahn, dans le cadre du colloque « Les Archives de la Planète d’Albert Kahn » : une entreprise photographique et filmique, visionnaire et politique (4 et 5 décembre)

Banquier et utopiste, Albert Kahn (1860-1940) demeure dans l’histoire de la philanthropie l’un des grands penseurs du pacifisme à l’échelle internationale. Proche de Bergson dont il partage la même conception du Vitalisme, Kahn est un homme de son temps intéressé et influencé par les Républicains et Laïcs emblématiques dont Buisson, Jaurès, Bourgeois ou encore Clemenceau. Ayant subi les conséquences de la guerre de 1870 dans son enfance, Albert Kahn est tenu par un idéal de Paix qu’il souhaite répandre autour de lui. Fortune faite, il place la majeure partie de son argent dans un grand projet humaniste : « Les Archives de la Planète », qui a pour objectif la création d’un inventaire visuel du monde, sorte de banque d’images photographiques (autochromes) et filmiques, conservant les traces des aspects, des modes et des pratiques de l’activité humaine.

Dès 1912, les Archives de la Planète constituent une sorte de « dossier de l’Humanité » subissant en ce début XXe siècle de nombreuses évolutions économiques, sociales, géographiques et historiques. Pour compléter cette première entreprise, quatre ans plus tard, le banquier investit dans une nouvelle structure, le « Comité national d’études sociales et politiques » qui, avec les « Archives de la Planète », deviendra à partir de 1929 la « Centrale de Recoordination » ayant pour vocation la collecte et la conservation d’une vaste documentation d’ensemble et pour lequel il engage toute sa fortune.

Tout comme les vues du monde collectées par les opérateurs autochromistes d’Albert Kahn, les affiches politiques (électorales, syndicales, associatives, etc.) font parties de cette étonnante collection, indiquant ainsi combien la question sociale restera fondamentale pour ce penseur visionnaire, dont l’esprit accompagnera la fondation de la Société des Nations.

Cette exposition proposera un ensemble de photographies couleur portant sur une variété d’affiches témoignant de la vie politique française entre 1919 et 1929.

Elle permettra également de découvrir plusieurs films qui ont immortalisé des moments tel que l’ouverture du Congrès de Tours en 1920, la manifestation du Parti Communiste contre la guerre au Maroc  en 1925, celle en faveur de Sacco et Vanzetti  en 1927 ou la manifestation du parti Communiste à l’occasion du 10ème anniversaire de la mort de Jaurès 1924.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

DSC00022DSC00028DSC00018DSC00024


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *